Le congé individuel de formation

Le congé individuel de formation

Qu’est-ce que le CIF ?

Le congé individuel de formation permet au salarié de suivre à sa seule initiative et à titre personnel, des actions de formation de son choix.

Le CIF permet au salarié :

  • de se reconvertir pour changer d’activité,
  • d’acquérir une nouvelle qualification,
  • de perfectionner et élargir ses compétences,
  • de valider ses acquis professionnels,
  • de favoriser la prévention et l’adaptation à un nouveau poste de travail.

Le CIF correspond en général à des formations longues, dans la limite de 1 an ou 1200 heures de formation.

Qui est concerné ?
Les salariés sous contrat à durée indéterminée justifiant d’une ancienneté de 24 mois (36 pour les entreprises artisanales) consécutifs ou non, dont 12 mois dans l’entreprise actuelle.

Les salariés sous contrat à durée déterminée et les demandeurs d’emploi ayant travaillé sous CDD, justifiant d’une ancienneté en tant que salarié de 24 mois consécutifs au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non sous contrat à durée déterminée au cours des 12 derniers mois.

Les intérimaires justifiant de 1600 heures d’ancienneté dans la profession au cours des 18 derniers mois, dont 600 auprès de l’entreprise de travail temporaire auprès de laquelle la demande est déposée.

L’employeur doit-il être d’accord ?
Pour les salariés sous contrat à la date prévue de départ en formation, une autorisation d’absence doit être obtenue auprès de l’employeur, celui-ci pourra reporter cette autorisation pour des raisons de service de 9 mois au maximum, sauf pour les salariés en CDD pour lesquels l’employeur n’est pas tenu d’autoriser cette absence.

Comment en bénéficier ?
En complément de l’autorisation d’absence de votre employeur, vous devez déposer un dossier auprès de l’organisme paritaire (en général le FONGECIF) recevant la contribution de votre entreprise au titre du CIF.

Le départ en formation est conditionné à l’accord de prise en charge financière de cet organisme.

Est-on rémunéré au cours de son CIF ?
L’organisme donnant son accord pour la prise en charge financière prend en charge tout ou partie des dépenses afférentes au CIF : les coûts pédagogiques de la formation et les rémunérations (100 % jusqu’à 2 fois le SMIC et ensuite 80 % avec un plancher égal à 2 fois le SMIC), qui seront remboursées à l’employeur.

Les Formations d'ADN Formation sont-elles éligibles au CIF ?
Effectivement, l’ensemble des formations d'ADN Formation sont éligibles au congé individuel de formation.

Cependant, le CIF visant des reconversions professionnelles ou l’accompagnement d’évolutions importantes dans les missions exercées, il est davantage adapté aux formations longues.

Revenir en haut